Les 4 étapes du processus de rénovation des engins de manutention

Rénover sa flotte d’engins de manutention n’est pas quelque chose qui s’effectue en quelques jours mais un processus long et continue qui permet de réduire les coûts de son entreprise, d’augmenter la sécurité et de faire des économies sur le long terme.

4 étapes sont indispensables au processus de rénovation pour que ce dernier soit plus facile et moins laborieux à réaliser.

 

1. Réalisez une enquête

Avant de changer votre flotte, il vous faut regrouper un maximum d’information sur cette dernière. Pour ce faire, pensez à votre journal de maintenance (obligatoire depuis le 2 mars 2004) dans lequel sont inscrites toutes les informations concernant votre flotte d’engins de manutention (marque, modèle, âge, historique de maintenance, nombre d’heures d’utilisation, conditions d’utilisation…) vous pourrez récupérer un bon nombre d’informations vous permettant d’établir la fiche technique de chacune de vos machines.
Nous vous conseillons également de lire cet article qui vous aidera à mener à terme cette étape du processus.

 

2. Analysez votre flotte d’engins de manutention

Lorsque vous aurez regroupé toutes les informations précédentes, vous pourrez passer à l’analyse de votre flotte. Cette étape consiste à comparer votre flotte d’engins actuelle à ce qu’impliquerait son remplacement.

  • Calculez le coût que représente vos engins de manutention tout en analysant s’ils sont toujours rentables.
  • Calculez le Coût Total de Propriété (TCO) qu’impliquerait un remplacement de vos machines.
  • Tirez des conclusions des calculs précédents :
  • Gagneriez-vous en productivité en remplaçant certaines machines ?
  • Gagneriez-vous en efficacité ?
  • Augmenteriez-vous la sécurité de votre entrepôt ?
  • Réduiriez-vous certains coûts ? Calculez le ROI que vous obtiendriez si vous changiez votre flotte.

 

3. Choisissez des fournisseurs de confiance

Maintenant que vous avez analysé votre flotte et défini vos besoins, vous voici donc à l’étape cruciale du processus de rénovation.  Voici une liste de points qu’il est primordial de suivre pas à pas :

  • Évaluez les différentes formes de financement :
    Qu’est-ce qui répond le mieux à vos besoins actuels, l’achat, la location ou le leasing ?
  • Négociez les termes du contrat :
  • La garantie : Assurez-vous que la garantie vous convienne.
  • La maintenance : la maintenance n’est pas toujours comprise dans le contrat donc si vous avez besoin qu’un technicien de maintenance soit disponible pour intervenir en cas de panne, pensez-y !
  • Période d’essai : La plupart du temps les fournisseurs vous laissent essayer un engin durant une période de temps déterminée. Assurez-vous que cette dernière soit stipulée et n’hésitez pas à la négocier si besoin.

 

4. Mise en place du matériel

Lorsque vos nouveaux engins feront partie intégrante de votre entrepôt, il vous sera indispensable de définir les périodes de maintenance de chaque appareil ainsi que de former votre personnel (pour des raisons de sécurité il ne faut jamais passer outre la formation des employés).

 

Sachez qu’une fois que vous aurez scrupuleusement suivi toutes ces étapes, votre processus de rénovation ne fera que commencer. En plus de faire des économies et de gagner du temps, vous augmenterez la sécurité de votre espace de travail. En revanche, comme nous l’avons dit précédemment, le processus de rénovation d’une flotte d’engins de manutention doit être continu.

 

Laisser un commentaire

quatre × 5 =