Erreurs logistiques à éviter absolument et formalités d’exportation

Travailler en entrepôt demande beaucoup de rigueur, et ce surtout si votre entreprise exporte ses marchandises à l’étranger. Se lancer dans l’exportation peut être une vraie aventure ! Ça n’est pas toujours facile de s’en sortir avec toutes ces formalités d’exportation internationales et c’est d’ailleurs pour ça que beaucoup d’entreprises hésitent à franchir le pas.

Si vous décidez de vous lancer dans la jungle de l’exportation, vous devrez veillez à respecter certaines règles et conseils en matière de logistique, sous peine de constater des avaries ou voir vos marchandises se faire refuser.

Emballages non adaptés à l’exportation et erreurs d’expédition

Pour expédier vos marchandises dans l’Union Européenne et en dehors, vous devrez vous assurer qu’elles respectent un certain nombre d’éléments. Ainsi vous éviterez les avaries ou que vos marchandises soient refusées au bureau de dédouanement.
Voici quelques-unes des erreurs communes faites en logistique en matière d’emballage des marchandises, et dont la connaissance pourrait bien vous éviter quelques soucis :

  • Non respect de la norme NIMP15
    Vos marchandises palettisées doivent être conformes à la norme NIMP15 pour pouvoir être expédiées en dehors de la zone européenne ainsi qu’au Portugal. Pour plus d’informations, n’hésitez pas à consulter cet article.
  • Utilisation de palettes non adaptées
    Pour choisir les dimensions de vos palettes, nous vous recommandons de lire cet autre article. Vous saurez quelle palette utiliser pour vos marchandises que ce soit sur le sol européen ou dans le reste du monde.
    Dans certains cas, l’utilisation de palettes recyclées peut également poser quelques problèmes si vous ne vous assurez pas que ces dernières soient toujours aptes à supporter le poids que vous souhaitez leur attribuer.
  • Les marchandises spéciales
    Que ce soit par exemple les liquides ou encore les matières dangereuses, les lois sont strictes sur le sujet et vos emballages doivent être marqués de manière à ce que n’importe qui puisse les identifier.
  • Ne pas prendre en compte le mode de transport
    L’emballage et le conditionnement de vos marchandises doivent être pensés et adaptés au moyen de transport que vous utiliserez sous peine de voir vos marchandises se détériorer.  
  • Ne pas avoir d’assurance
    Que ce soit dans la vie de tous les jours ou en logistique, les assurances vous couvriront et prendront en charge le remplacement éventuel des marchandises à remplacer ainsi que les dommages occasionnés à des tiers, à d’autres marchandises ou encore à l’environnement.

marchandises emballees

Formalités d’exportation incomplètes

Pour exporter, vous devrez procéder à une déclaration d’exportation par voie électronique qui sera ensuite évaluée par le bureau de dédouanement.
Ce dernier dispose des droits suffisants pour contrôler vos marchandises s’il le souhaite et même de procéder à une mainlevée.
Pour éviter qu’une telle situation ne se produise, nous vous recommandons de rassembler l’ensemble des documents dont vous aurez besoin pour que le bureau de dédouanement laisse passer vos marchandises.
Voici une liste de quelques-uns des certificats qui peuvent vous être demandés de présenter pour justifier la légitimité de votre exportation :

 

Document liés à l’origine de vos marchandises, exemples :

  • Certificat d’Origine des marchandises :
    Primordial, ce certificat permet de déterminer le pays de fabrication des marchandises, et non pas le pays expéditeur…
    Ce document doit être séparé du reste des documents que vous aurez en votre possession.
  • Certificat de circulation :
    Il s’agit d’un certificat requis pour des exportations à destination de pays ayant conclu des accords avec l’Union Européenne.
  • Document d’Accompagnement Export (EAD) ou Exemplaire n° 3 DAU dématérialisé.
  • Document de circulation (Lettre de voiture pour le transport terrestre, LTA ou Airway bill pour le transport aérien, Connaissement pour le maritime)

 

Documents établis par votre entreprise, c’est-à-dire les factures :

  • Pro-forma
  • Commerciale
  • Extra-communautaire

Il est possible que l’on vous demande de présenter de nombreux autres documents tels que ceux liés à l’assurance des marchandises, attestant leur qualité ou bien encore des documents de transport.

 

Comme vous pouvez le constater, l’exportation est un procédé qui se prépare dès le conditionnement et l’emballage des marchandises et demande une certaine régularité quant aux formalités douanières exigées. Pour plus d’informations sur le sujet, n’hésitez pas à vous renseigner sur le site de la douane française.

Laisser un commentaire

1 × 5 =