Quel est le rôle de l’ADR dans le transport de matières dangereuses ?

Bien que votre entreprise expédie tout type de marchandises, vous voici confronté à une situation des plus compliquées : le transport de matières dangereuses. En effet ce dernier est extrêmement régulé internationalement. À chaque mode de transport, sa réglementation en matière de marchandises dangereuses.  
Si vous travaillez dans le transport et la logistique, vous avez surement déjà dû entendre parler de l’ADR sans savoir réellement en quoi il consistait…

Voilà pourquoi nous avons décidé de vous en dire un peu plus sur le sujet ainsi que sur les normes de transport à respecter selon le mode de transport utilisé.  

 

Qu’est-ce que l’ADR et quel est son champ d’intervention ?

L’ADR est l’Accord européen relatif au transport international des marchandises dangereuses par route.
Ce dernier fut créé dans un objectif : faciliter le transport de marchandises dangereuses. Que ce soit garantir la sécurité des opérateurs, mais aussi celle de l’environnement.
Il est actualisé tous les 2 ans par l’UNECE : la Commission économique pour l’Europe des Nations unie

Que fait l’ADR, que régit-il ?

  • L’ADR est à l’origine d’une liste de marchandises dangereuses qu’il est possible de transporter par route.
  • Cet accord indique le conditionnement et l’emballage à respecter selon le type de substances transportées.
  • Il définit les étiquettes et pictogrammes qui doivent être inscrits sur les matières dangereuses et les véhicules de transport.
  • Il rappelle les formalités et documents indispensables à avoir pour transporter ces marchandises.
  • L’ADR donne également des instructions sur la manière dont réaliser le chargement, l’empilement et le déchargement des marchandises dangereuses.
  • Il définit la formation obligatoire que doit suivre toute personne impliquée dans le transport de ces dernières.

 

Où s’applique l’ADR ?

carte du monde

L’ADR s’applique dans l’ensemble des pays d’Europe continentale, pour consulter la liste des 49 pays impliqués dans ce règlement, cliquez sur le lien suivant.
Ce règlement s’applique à toutes les marchandises dangereuses circulant par route entre les différents pays concernés.

Sachez que si vous ne respectez pas les normes imposées par l’ADR, c’est le pays où l’infraction est commise qui appliquera ses propres sanctions.

 

Autres normes régissant le transport de matières dangereuses

Selon le mode de transport que vous choisissez, d’autres normes régissent le transport des matières dangereuses.

  • Pour le transport ferroviaire, le RID (règlement des marchandises dangereuses) fixe ses normes. Élaboré par l’OTIF, Organisation intergouvernementale pour les transports internationaux ferroviaires, le RID est appliqué dans 46 pays. Pour en savoir plus quant aux obligations de l’expéditeur et du transporteur, consultez la dernière actualisation du RID sur le site de l’OTIF, datant de 2015.
  • Dans le secteur maritime, pour transporter des marchandises dangereuses il est important que vous suiviez les normes d’emballage et de documentations imposées par l’IMDG : le code international du transport de marchandises dangereuses par voie maritime.
    Pour en savoir plus à propose de l’IMDG, rendez-vous sur le site de l’Organisation Maritime Internationale (OMI).
  • Si vous souhaitez expédier vos produits dangereux par voie aérienne, sachez que ceci n’est possible que lorsque la DGAC, Direction Générale de l’Aviation Civile internationale aura donné son approbation. Vous devrez suivre un ensemble de normes de sécurité concernant l’emballage, le conditionnement ainsi que la documentation à présenter.
  • Concernant le transport fluvial, l’ADN (Accord européen relatif au transport international des marchandises Dangereuses par voie de Navigation intérieure) est à l’origine des réglementations et des normes à suivre. Pour en savoir plus sur cet accord, cliquez sur ce lien.

 

Si vous souhaitez expédier ou transporter des marchandises dangereuses à l’étranger, pensez à bien vérifier que vous êtes aux normes : en matières de documentation, emballage, conditionnement et instructions de sécurité.
Une chose est sûre, votre entreprise et l’environnement vous en seront reconnaissants !

 

Laisser un commentaire