5 questions à vous poser avant d’acheter un transpalette

En plus de savoir quelles sont les différences entre un transpalette électrique et manuel, vous devez évaluer quels sont les besoins de votre entrepôt.
Quelles sont les choses que vous devriez impérativement savoir avant d’acheter un transpalette ? Quelles sont les questions que vous devriez vous poser ?
Voyons ça de plus près…

 

1) Où allez-vous utilisez le transpalette ?

 

En intérieur ou en extérieur ?

Sachez que certains modèles de transpalettes électriques ou manuels ont spécialement été conçus pour être utilisés en extérieur. Ces derniers ont été pensés pour supporter les changements de température ainsi que les intempéries.
Avant d’acheter votre transpalette, assurez-vous que ce dernier s’adapte bien à l’environnement extérieur, car la grande majorité des transpalettes vendus sont pour un usage en entrepôt.

 

Quelle est la taille de votre entrepôt ?

Prenez le soin d’utiliser des transpalettes pouvant circuler dans les allées de votre entrepôt et de disposer des espaces suffisant pour les entreposer.

 

L’environnement a-t-il des caractéristiques spéciales ?

L’environnement d’utilisation de votre engin de manutention a un réel impact sur sa durée de rentabilité.Si votre environnement est peu favorable, optez pour un matériel de fabrication résistant comme peut l’être l’acier galavinsé. Si jamais votre entrepôt nécessite des protocoles d’hygiène spécifiques, nous vous recommandons d’utiliser des transpalettes en plastique.

 

2) Quels types de marchandises vous souhaitez transporter ?

D’une part, prenez en compte le volume de vos charges. En fonction des éléments que vous souhaitez transporter, vous pourrez déterminer la longueur des fourches dont vous avez besoin.
D’autre part, en fonction du poids de vos charges, vous pourrez déterminer si le transpalette manuel vous suffit, ou bien si vous devez faire appel à un transpalette électrique.

Nous vous rappelons que certains transpalettes sont équipés de systèmes de pesage intégrés pour évaluer le poids de vos charges.

 

3) Faut-il une formation pour utiliser ce transpalette ?

Si vos opérateurs utilisent des transpalettes électriques il sera nécessaire de leur attribuer quelques heures de formation.
Chaque type de transpalette électrique nécessite une formation spécifique à son usage ainsi qu’à la prévention des risques professionnels qui lui sont liés.
Nous vous recommandons de ne pas négliger ce point puisqu’il nécessite du temps et de l’argent.

 

4) Ses fonctionnalités favorisent-elles la sécurité et l’ergonomie du poste de travail ?

Pour que vos opérateurs travaillent dans les meilleures conditions possibles, il est indispensable que vous optiez pour des transpalettes d’une ergonomie adéquate ainsi que de systèmes de sécurité pour freiner ou lever des charges.

 

5) Quel est votre budget ?

 

Quelle somme vous êtes-vous fixée ?

Vos attentes doivent coïncider avec la réalité. Pour un transpalette manuel, comptez entre 200 et 300€ d’investissement (en règle générale.) Pour un transpalette électrique, le montant se situe aux alentours de 2 000 à 3 000€.


À combien s’élèvent les coûts de maintenance ?

Comme nous l’avions déjà vu dans notre article précédent, un transpalette manuel requiert moins d’entretien qu’un transpalette électrique. Pensez à voir avec votre fournisseur les conditions d’entretien et de garantie de votre engin.


À combien s’élèveraient vos gains de temps et de productivité ?

Pensez à calculer votre ROI et voir s’il serait rentable pour vous d’investir dans un transpalette électrique en matière de temps et de productivité. Même si son coût d’acquisition s’avère être plus élevé que celui du transpalette manuel, il est indispensable d’estimer l’impact que pourrait avoir l’usage de cet appareil.

 

Laisser un commentaire

4 × quatre =